Mais quoi faire...?

A la demande des usagers voici le nouveau forum de discussion en Français

Moderators: ahramin, sky's the limit, sepia, Sulako, North Shore, Zatopec, Rudder Bug, frog

Message
Author
MontrealYul
Rank 0
Rank 0
Posts: 4
Joined: Wed Feb 27, 2013 5:17 pm

Mais quoi faire...?

#1 Post by MontrealYul » Wed Feb 27, 2013 5:26 pm

Bonjour!

Depuis que je suis jeune, mon rêve est de devenir pilote chez Air Transat ou Air Canada. J'ai voyagé un peu partout et vécu à plusieurs différents endroits et, honnètement, ça ne m'affecterait pas vraiment d'être toujours ''on the go''.

Cependant, c'est assez décourageant d'entendre dire que seulement 5% des pilots vont atteindre les majors au cours de leur carrière et que les conditions déteriorent sans cesse. :( Est-ce si pire?

Bref, j'hésite entre aller à Chicoutimi ou poursuivre mes études en comptabilité l'an prochain. Plusieurs disent qu'un bac est nécessaire pour être engagé dans les majors, alors c'est une bonne idée je crois...

De plus, je parle anglais, français et espagnol couramment. Est-ce que ça pourrait aider dans l'obtention d'un emploi futur?

Merci!
---------- ADS -----------
  

User avatar
v3sper
Rank 0
Rank 0
Posts: 9
Joined: Thu Jan 05, 2012 6:20 pm

Re: Mais quoi faire...?

#2 Post by v3sper » Wed Feb 27, 2013 8:26 pm

Je peux comprendre ce que tu ressens, mais je n'ai qu'une chose à te dire (venant d'un gars qui a fini son CPL qui commence son rating instructeur).

J'ai connu via internet/simulateur de vol un gars un peu plus vieux que moi dont le rêve était commun de beaucoup, devenir pilote de chasse (un autre). Le rêve d'enfance de bien des jeunes hommes, dont moi et pourtant, malgré tous les obstacles, les sacrifices, le ratio appelés/retenus...au final, il a réussi ! Il est depuis quelques années pilote de CF-18 et a accumulé près de 300h de vol l'an passé. (En CF-18 paraît que c'est...big time pour le nombre d'heures de vol)

Tout ça pour dire, peut importe ce que les autres diront sur la job/le marché, garde la tête haute et poursuit ton rêve. Je te dis pas de foncer tête baissée, un BAC est une excellente chose, un bon plan B si je peux dire, mais si ton rêve c'est de voler...

Mon cousin de 24 ans est comptable agréé et...trouve le temps PAS MAL LONG :wink:


Je te propose de t'essayer à Chicoutimi, tu verras bien après. Bonne chance !
---------- ADS -----------
  

MontrealYul
Rank 0
Rank 0
Posts: 4
Joined: Wed Feb 27, 2013 5:17 pm

Re: Mais quoi faire...?

#3 Post by MontrealYul » Wed Feb 27, 2013 8:34 pm

v3sper wrote:Je peux comprendre ce que tu ressens, mais je n'ai qu'une chose à te dire (venant d'un gars qui a fini son CPL qui commence son rating instructeur).

J'ai connu via internet/simulateur de vol un gars un peu plus vieux que moi dont le rêve était commun de beaucoup, devenir pilote de chasse (un autre). Le rêve d'enfance de bien des jeunes hommes, dont moi et pourtant, malgré tous les obstacles, les sacrifices, le ratio appelés/retenus...au final, il a réussi ! Il est depuis quelques années pilote de CF-18 et a accumulé près de 300h de vol l'an passé. (En CF-18 paraît que c'est...big time pour le nombre d'heures de vol)

Tout ça pour dire, peut importe ce que les autres diront sur la job/le marché, garde la tête haute et poursuit ton rêve. Je te dis pas de foncer tête baissée, un BAC est une excellente chose, un bon plan B si je peux dire, mais si ton rêve c'est de voler...

Mon cousin de 24 ans est comptable agréé et...trouve le temps PAS MAL LONG :wink:


Je te propose de t'essayer à Chicoutimi, tu verras bien après. Bonne chance !
Ouais j'espère être pris à Chicoutimi si j'applique..ça me sauverait un bon 60 000$ - 70 000$ du prix demandé par les écoles privées à Montréal. De plus, c'est peut-être mieux de commencer avec Chicoutimi pour ensuite revenir à Montréal avec ma CPL. Ça me permettrait d'étudier à l'université en plus d'accumuler des heures dans mes temps libres!

Je sais pas pour vous, mais être ''pogné'' dans un cubicule de 9h a 5h, 5 fois par semaine, pour 50 semaines par année, le restant de mes jours, ça n'a pas l'air très attrayant peu importe la paye!
---------- ADS -----------
  

flight-sf
Rank 1
Rank 1
Posts: 47
Joined: Tue Feb 05, 2013 2:57 pm

Re: Mais quoi faire...?

#4 Post by flight-sf » Wed Feb 27, 2013 10:40 pm

MontrealYul wrote:
Ouais j'espère être pris à Chicoutimi si j'applique..ça me sauverait un bon 60 000$ - 70 000$ du prix demandé par les écoles privées à Montréal. De plus, c'est peut-être mieux de commencer avec Chicoutimi pour ensuite revenir à Montréal avec ma CPL. Ça me permettrait d'étudier à l'université en plus d'accumuler des heures dans mes temps libres!
Excellente idée. :wink:
Je sais pas pour vous, mais être ''pogné'' dans un cubicule de 9h a 5h, 5 fois par semaine, pour 50 semaines par année, le restant de mes jours, ça n'a pas l'air très attrayant peu importe la paye!
C'est très difficile de concilier travail et plaisir en même temps, certains y parviennent mais au prix de quel sacrifice ?

Celui qui est payé 35 000 dollars pour être captain sur king air et qui avait les capacités de faire des études et d'avoir un job a 100k, peut toujours avoir l'illusion de gagner 35k mais la réalité c'est qu'il en perd 65.
Avec 100 000 dollars tu peux avoir ton propre avion et décider ou, quand et comment tu voles, avec 35 000 on décide tout ça pour toi et a la fin du mois il ne te reste rien pour faire quoi que ce soit d'autre que de payer les factures.

A l’école ou je loue mes avions, il y a un instructeur de class 1, qui a volé dans les îles sur turbine, qui a plus de 4 000hr, eh bien ce qui lui sert de sac d'aviation c'est une poche loblaws, ce qui lui sert de moyen de locomotion c'est une rubbish car couverte de rouille etc.

C'est un choix.
---------- ADS -----------
  

frog
Rank Moderator
Rank Moderator
Posts: 626
Joined: Mon Feb 16, 2004 4:58 pm

Re: Mais quoi faire...?

#5 Post by frog » Thu Feb 28, 2013 3:35 am

Faire du cubicle toute ta vie, si tu n'aimes pas ça va te rendre fou et te laissera juste assez d'argent pour te payer une thérapie peu importe ce que tu gagnes.
De plus que tu le crois ou non, on arrive au 100 000 en aviation sans pour autant être chez AC ça peut prendre en moyenne 10 ans, mais on y arrive.
Le plus dur sont les débuts c'est vrai !
Mais tant qu'on a pas de famille à nourir de maison à payer, c'est là qu'il faut aller chercher le travail où il est.
J'ai commencé comme instructeur en 2000, en 2007 j'étais fo sur 737. J'ai commencé à voler commercialement à 35 ans, et je suis loin d'être doué.

Donc si j'ai pu le faire...
---------- ADS -----------
  

MontrealYul
Rank 0
Rank 0
Posts: 4
Joined: Wed Feb 27, 2013 5:17 pm

Re: Mais quoi faire...?

#6 Post by MontrealYul » Thu Feb 28, 2013 3:28 pm

Bon,il me reste une journée et je crois donc appliquer à Chicoutimi!

En passant, comme j'ai mentionné dans mon premier post, est-ce que le fait de parler plusieurs langues peut m'aider dans la recherche d'emplois futurs?

Merci pour vos réponses...c'est très apprécrié!
---------- ADS -----------
  

flight-sf
Rank 1
Rank 1
Posts: 47
Joined: Tue Feb 05, 2013 2:57 pm

Re: Mais quoi faire...?

#7 Post by flight-sf » Thu Feb 28, 2013 5:22 pm

MontrealYul wrote:
En passant, comme j'ai mentionné dans mon premier post, est-ce que le fait de parler plusieurs langues peut m'aider dans la recherche d'emplois futurs?

Merci pour vos réponses...c'est très apprécrié!
Pour les entry-level job l'anglais sera un gros plus au Quebec mais le français ne t'apportera pas grand chose dans le reste du canada (a part pour l'instruction a la limite et encore ).
Si tu atteins une majors être trilingue sera un plus.

Dans de nombreux autres domaines que l'aviation le fait d’être trilingue est un atout non négligeable et cela t'ouvrira des portes c'est certains.
---------- ADS -----------
  

Caracrane
Rank 7
Rank 7
Posts: 713
Joined: Wed Mar 10, 2004 3:26 pm
Location: Québec City

Re: Mais quoi faire...?

#8 Post by Caracrane » Fri Mar 01, 2013 5:24 am

Si cela t'attire, go for it cela vaut la peine. Tu es avantageusement qualifié étant trilingue. Le ti-coune qui dit que le francais n'est pas important pourrais éventuellement impressionner tes collègues. Si tu n'a pas encore volé, va faire un tour pour voir si ce domaine fit avec ton body et après cela seul toi saura quoi faire. Si tu est fait pour devenir pilote, la cloche va sonner. Eric
---------- ADS -----------
  

pilotyann
Rank 1
Rank 1
Posts: 34
Joined: Tue Oct 26, 2010 2:39 am

Re: Mais quoi faire...?

#9 Post by pilotyann » Sun Mar 03, 2013 2:30 pm

MontrealYul wrote:
Ouais j'espère être pris à Chicoutimi si j'applique..ça me sauverait un bon 60 000$ - 70 000$ du prix demandé par les écoles privées à Montréal. De plus, c'est peut-être mieux de commencer avec Chicoutimi pour ensuite revenir à Montréal avec ma CPL.
Je ne sais pas ou tu as trouvé ces prix....
ca serait plutôt entre 35 et 50 000 $ suivant le temps que tu prends pour le faire et pleins d'autres facteurs.
Mais, combien penses tu que ca va te couter de vivre a Chicout' pendant 3 ans ( le temps de faire ton CPL) ?
C'est a calculer mais je pense que ce n'est pas spécialement plus intéressant ( d'un point de vu financier ) de faire Chicout que de la faire dans une école privée.
Il y a pleins de post sur ce sujet sur ce forum ou tu pourrai en savoir plus.
---------- ADS -----------
  

GrOOveShark009
Rank 1
Rank 1
Posts: 24
Joined: Sat Apr 28, 2012 6:33 am

Re: Mais quoi faire...?

#10 Post by GrOOveShark009 » Mon Mar 04, 2013 8:51 am

pilotyann wrote:
MontrealYul wrote:
C'est a calculer mais je pense que ce n'est pas spécialement plus intéressant ( d'un point de vu financier ) de faire Chicout que de la faire dans une école privée.
À la base, c'est d'aller au CQFA le plus intéressant point à la ligne! c'est pas gratuit à 100% mais dans un cas comme dans l'autre faut manger 3 repas par jour et mettre du gaz dans son char!

Si tu es refusé au CQFA tu peut le faire au privé: Plan B...le privé ne sera jamais en "concurence" avec le CQ! mais plutot une solution de rechange...
---------- ADS -----------
  

fabichoux
Rank 1
Rank 1
Posts: 23
Joined: Wed Feb 16, 2011 7:10 am

Re: Mais quoi faire...?

#11 Post by fabichoux » Mon Mar 04, 2013 1:22 pm

GrOOveShark009 wrote:
pilotyann wrote:
MontrealYul wrote:
C'est a calculer mais je pense que ce n'est pas spécialement plus intéressant ( d'un point de vu financier ) de faire Chicout que de la faire dans une école privée.
À la base, c'est d'aller au CQFA le plus intéressant point à la ligne!

Si tu es refusé au CQFA tu peut le faire au privé: Plan B...le privé ne sera jamais en "concurence" avec le CQ! mais plutot une solution de rechange...
J'imagine que tu as fais ton cours au CQFA pour penser comme tu le penses. Et pourquoi le CQFA serait plus interessant point a la ligne?!?! Et pourquoi le privée serait une solution de rechange seulement!?!? Parce que tu penses qu'il n'est pas possible d'avoir une formation de qualité au privée?!?! Il y a plusieurs avantages a faire ton cours au privée vs le CQFA.

1- Tu peux progresser a ton rythme, selon les horaires qui te conviennent, pas vraiment le cas au CQFA ou tous doivent suivre un cheminement stricte et bien défini.

2- Bien que je suis daccord avec toi que peu importe ou tu fais ton cours tu dois te nourrir et te deplacer, par contre au privée, pas besoin de demenenager pour suivre tes cours, tu peux choisir une ecole pres de ton lieux de residence et rester chez tes parents/chez vous pour faire tes cours (sauve l'argent du loyer sur 3 ans) (environ 300 par mois, donc 3300$ par annee, donc quasiment 10000$ au bout du compte).

4- Au privée, si tu t'y mets serieusement, tu peux faire ton cours en 1 an alors qu'au CQFA c'est 3 ans. Ceci veux dire que lorsque le candidat du CQFA sortira de son cours apres 3 ans, celui du privée qui a commencé sa formation en meme temps que celui du CQFA en sera deja a sa 2e annee de travail en tant que pilote (Patrouille de feu, Photo aerienne, paradrop, etc...). Donc plus d'experience, d'heure de vol, plus operationnel que le tout nouveau diplomé de CQFA.

3- De plus, bien que le cout de la formation privée semble grandement plus élevée que le CQFA, en realité ce n'est pas vraiment le cas si on tient compte du fait que pour une periode similaire de 3 ans, l'etudiant du privée, paieras, oui plus intensivement la 1ere annees, mais par contre, commencera deja a avoir un salaire lors des 2 annees subsequentes, alors le candidat de CQFA continuera a depenser tout au long de ces 3 années pour terminer sa formation. Si on tient compte des salaires gagnés pour ces 2 années et on y ajoute le prix que le candidat du CQFA doit debourser pour se loger comme mentionner ci-haut (a moins qu'il ne soit originaire de Chicoutimi), et on y ajoute toute les autres depenses associées au fait de demenager loin de chez ces parents/maison, la difference n'est pas si grande. (Exemple, un etudiant qui reste chez ces parents, il y a de forte chance qu'il n'ai pas d'epicerie a acheter (papa et maman paye la bouffe) alors que si il quitte le nid familial, il devra probablement defrayer ces depenses).

5- Au privée, pas besoin de te taper les cours necessaires a l'obtention du D.E.C. (math, philo, francais, etc...)

6- Il ne faut pas oublier, que les ecoles privée sont generalement ceux qui fournissent les services pour les patrouilles de feu et que souvent, ces memes ecoles ont des compagnies de charter associées a leur activité. Ces memes compagnies vont en tres tres grande majorité favorisé leurs etudiants pour ces jobs que de prendre des etudiants provenant de l'exterieur (lire ici CQFA). Il est donc generalement plus facile pour les etudiants du privée de se denicher cette permiere job, qui est, on le sais tous, la plus difficile a obtenir.

7- Au privée, tu peux choisir ton instructeur, qqun avec qui tu as confiance, qqun avec qui tu t'entends bien, qqun avec qui tu as du fun a voler. A moins que je me trompe, mais il me semble qu'au CQFA, on t'impose un instructeur, donc too bad si tu ne t'entends pas avec, mange tes bas!!!! (Corriger moi si je me trompe) :wink:

Etc... Etc... Etc...

Chacun a ses avantages et inconvenient et de mentionner que c'est le CQFA point a la ligne et que le privée c'est juste un alternative a ceux qui n'ont pas reussi a rentrer au CQFA demontre une attitude quelques hautaine et meprisante envers tous qui ont decidé de faire leur formation dans une ecole privée. Tu sais quoi, j'avais le choix entre le CQFA et le privée et j'ai decidé de choisir ce dernier car celui convenait mieux a ma situation personnelle au moment ou j'ai decidé d'entreprendre ma formation de pilote. Et de plus, etrangement, partout ou je suis passé par la suite, je n'ai eu que des eloges pour mes aptitudes de pilote et mon professionnalisme et je suis depuis 2 ans, 6 ans apres la fin de ma formation au privée, dans une excellente compagnie d'aviation d'affaire. Preuve que il y a moyen de bien reussir meme si on n'a pas passer par le CQFA... Bizarre hen?!?!?! :roll:
---------- ADS -----------
  

Benito
Rank 2
Rank 2
Posts: 59
Joined: Mon Aug 20, 2007 7:33 am

Re: Mais quoi faire...?

#12 Post by Benito » Mon Mar 04, 2013 2:58 pm

Tant mieux si tu as bien réussi dans une excellente ''compagnie d'affaire'' mais je dois t'avouer que les gars du CQFA en général performent pas mal plus et sont aussi plus reconnus par les employeurs. Ayant étudié au CQFA et travaillé dans une école privé, je peux t'assurer qu'il n'y a même pas de comparaison à faire côté qualité de formation. Cela dit, j'ai de très bons amis qui ne sont pas passés par le collège et qui sont devenus d'excellents pilotes.
---------- ADS -----------
  

GrOOveShark009
Rank 1
Rank 1
Posts: 24
Joined: Sat Apr 28, 2012 6:33 am

Re: Mais quoi faire...?

#13 Post by GrOOveShark009 » Mon Mar 04, 2013 5:02 pm

fabichoux wrote: Chacun a ses avantages et inconvenient et de mentionner que c'est le CQFA point a la ligne et que le privée c'est juste un alternative a ceux qui n'ont pas reussi a rentrer au CQFA demontre une attitude quelques hautaine et meprisante envers tous qui ont decidé de faire leur formation dans une ecole privée. Tu sais quoi, j'avais le choix entre le CQFA et le privée et j'ai decidé de choisir ce dernier car celui convenait mieux a ma situation personnelle au moment ou j'ai decidé d'entreprendre ma formation de pilote. Et de plus, etrangement, partout ou je suis passé par la suite, je n'ai eu que des eloges pour mes aptitudes de pilote et mon professionnalisme et je suis depuis 2 ans, 6 ans apres la fin de ma formation au privée, dans une excellente compagnie d'aviation d'affaire. Preuve que il y a moyen de bien reussir meme si on n'a pas passer par le CQFA... Bizarre hen?!?!?! :roll:
Autaine et méprisante...pourquoi pas! moi qui pensait alors la science infuse et tout connaitre en plus... :prayer:

Tu saura mon cher fabichoux que: j'ai fait toute ma formation au privé, travaillé dans une compagnie qui m'a réengagé comme pilote de patrouille et maintenant je pilote pour une excellante "compagnie d'affaire". En plus j'ai également des éloges pour mon "aptitude de pilote et mon professionnalisme".
C'était un très bon commentaire jusqu'au moment ou tu t'es mis à dérapé et commencer à penser que tu es meilleur et plus beau que ceux qui ont fait le CQFA...je trouve ça assez bas comme remarque...pourtant venant de quelqu'un avec des "aptitudes de pilotes et un professionnalisme hors pair"!

Si on reviens au point de départ: mon conseil est d'esseyer le CQFA et si tu rentre pas tu fait ta formation au privé comme fabichoux et qui sais! peut être que dans 6 ans tu va pouvoir piloter dans la même excellante compagnie d'affaire que lui!

A+
---------- ADS -----------
  

pilotyann
Rank 1
Rank 1
Posts: 34
Joined: Tue Oct 26, 2010 2:39 am

Re: Mais quoi faire...?

#14 Post by pilotyann » Mon Mar 04, 2013 5:05 pm

Benito wrote:Tant mieux si tu as bien réussi dans une excellente ''compagnie d'affaire'' mais je dois t'avouer que les gars du CQFA en général performent pas mal plus et sont aussi plus reconnus par les employeurs. Ayant étudié au CQFA et travaillé dans une école privé, je peux t'assurer qu'il n'y a même pas de comparaison à faire côté qualité de formation. Cela dit, j'ai de très bons amis qui ne sont pas passés par le collège et qui sont devenus d'excellents pilotes.
Pas vraiment d'accord sur le fait "qu'un gars du CQ performe plus..."
OUI point de vue théorique ils sont très bon mais pour le reste je ne vois pas vraiment de différence...
Point de vue reconnaissance, quel est le taux de placement des gars du CQ ?
Perso, la reconnaissance en aéronautique ça me fait un peu penser à la compétence qui n'est vraiment pas synonyme d'emploi :D
Mais je respecte ton avis Benito, il y a tjs des contre exemple suivant nos expériences..

Merci Fabichoux d'avoir exprimé ce que je voulais dire :)
---------- ADS -----------
  

Kapitanov
Rank 2
Rank 2
Posts: 63
Joined: Wed Nov 05, 2008 6:48 pm

Re: Mais quoi faire...?

#15 Post by Kapitanov » Mon Mar 04, 2013 5:20 pm

Les gars du CQ sont en général bien reconnu, mais ça ne garantit aucunement une job, il y plusieurs autres facteurs qui entrent en ligne de compte.
Comme disait fabichoux, là où les jobs d'entrée existent (patrouille de feux et instruction principalement), les compagnies engagent principalement leurs propres étudiants finissants, donc très peu de place pour les gars du CQ. En fait, tout le monde engage surtout à l'interne avec les gens qu'ils connaissent bien souvent ou des recommandations. Le taux de placement est pas tant fort au CQFA, à 50% de placement, c'est une TRÈS bonne année disons-le.

Personnellement, les gars du CQ sont pas plus avantagés que les autres. Un pilote, ça reste un pilote et ce n'est pas le diplôme de l'école où tu as eu tes licences qui prouve que tu es compétent.
---------- ADS -----------
  

mikedelta
Rank 1
Rank 1
Posts: 21
Joined: Tue Jan 10, 2012 4:01 pm

Re: Mais quoi faire...?

#16 Post by mikedelta » Mon Mar 04, 2013 5:22 pm

Excellente intervention GrOOveShark009. Je suis totalement de ton avis sur tes 2 interventions. Moi aussi pour avoir fait ma formation complete au privé et travaillant dans une compagnie qui est en constante évolution, avec des pilotes qui ont fait leurs formation autant au niveau privé que du CQFA je peux t'affirmer que ceux du CQFA sont mieux formé et ils ont beaucoups plus d'outils à leur porter pour bien réussir une carrière de pilote. Rien n'empeche ceux des écoles privés de bien performer en vol car voller en compagnie et en formation ce sont 2 choses totalement différent alors rendu en compagnie ceux du coté privé et du CQFA sont sur la même longueur d'onde.
---------- ADS -----------
  

fabichoux
Rank 1
Rank 1
Posts: 23
Joined: Wed Feb 16, 2011 7:10 am

Re: Mais quoi faire...?

#17 Post by fabichoux » Mon Mar 04, 2013 6:03 pm

GrOOveShark009 wrote:
Autaine et méprisante...pourquoi pas! moi qui pensait alors la science infuse et tout connaitre en plus... :prayer:
Relie toi mon cher, c'est pas moi qui a ecrit ce que tu as ecrit. De dire que c'est le CQFA point a ligne, c'est ton affirmation. Selon quel critere...? Tes criteres...? Une etudes exaustives a l'echelle national par un comité d'expert independant, une conversation a 3h00 du matin avec ton chum de brosse! Cette affirmation aurait pu passer quand meme "free" si t'avais pas ajouté que le privé c'est pour ceux qui rentrent pas au CQFA, un plan B. Si toi tu trouve pas que ca c'etait meprisant envers ceux qui ont payé de leur poche pour vivre leur passion, ben j'crois que y'a un probleme. Tu sais quoi, a la limite celui qui paye de sa poche pour sa formation, j'aurais tendance a croire qu'il a possiblement plus la passion que celui dont la formation est payé presque a 100% par le gouvernement. On ne se paye pas une formation au privée juste pour essayer voir si on aime ca. Au prix que ca coute, si on se lance la dedans, c'est parce que on y a reflechis a 2 pis 3 fois et qu'on est pas mal sur que c'est ca qu'on veut faire dans la vie. D'un autre cote, ce n'est pas parce le candidat est bon au Wombat :roll: :? qu'il a vraiment la passion pour l'aviation et ce n'est certainement pas la formation gratuite qui le fera reflechir a 2 fois si c'est reellement ca qu'il veux faire dans la vie.

De plus, si tu as vraiment passer par le privée et tu recois des eloges sur tes aptitudes et professionalisme comme tu dit et que tu as maintenant une bonne job, je ne comprend pas pourquoi tu denigre et rabaisse ainsi la formation que tu as recu au privée.
GrOOveShark009 wrote: C'était un très bon commentaire jusqu'au moment ou tu t'es mis à dérapé et commencer à penser que tu es meilleur et plus beau que ceux qui ont fait le CQFA...je trouve ça assez bas comme remarque...pourtant venant de quelqu'un avec des "aptitudes de pilotes et un professionnalisme hors pair"!
Et finalement, Je ne sais pas ou tu as lu que je me pensait meilleur que ceux tu CQFA, tu devrais peut-etre aussi relire mon texte, tout ce que j'ai ecrit, c'est que j'ai bien reussi (pas mieux pas pire qu'un finissant du CQFA) malgré que je sois passé par le "plan B", le chemin qui "ne sera jamais en concurrence avec le CQFA", la solution de rechange. :wink:

Anyway, thats it for me sur ce sujet!

Bonne chance!
---------- ADS -----------
  

GrOOveShark009
Rank 1
Rank 1
Posts: 24
Joined: Sat Apr 28, 2012 6:33 am

Re: Mais quoi faire...?

#18 Post by GrOOveShark009 » Tue Mar 05, 2013 3:56 am

fabichoux wrote:
GrOOveShark009 wrote:
moi qui pensait alors la science infuse et tout connaitre en plus... :prayer:
sarcasme...
Un forum d'avcanada classique qui tourne au ridicule...
Si quelqu'un à la chance d'être admis au CQFA, tu aura droit à une formation estimé a 200 000$, dans des avions toujours propre et sécuritaire,
des proffesseurs qui font de l'instruction un métier.
Tu n'aura pas droit à: une job en sortant, des privilège supérieurs aux autre dans une compagnie!
mais si tu n'est pas admis: ce n'est pas la fin du monde, tu peut toujours faire carrière a partir d'une formation privé! et tu arrivera surment un jour dans le même cockpit que quelqu'un qui à mis les pieds dans ce fameux collège...
---------- ADS -----------
  

flight-sf
Rank 1
Rank 1
Posts: 47
Joined: Tue Feb 05, 2013 2:57 pm

Re: Mais quoi faire...?

#19 Post by flight-sf » Wed Mar 06, 2013 9:35 pm

milehighclub wrote: mais aussi de très mauvais formés au privé qui y sont parvenus en un temps record
Cela c'est parce qu'ils ont du se résoudre a coucher avec la blonde du boss, ça peut aider... :D
---------- ADS -----------
  

Melkor
Rank 1
Rank 1
Posts: 25
Joined: Sun Sep 16, 2012 5:25 am

Re: Mais quoi faire...?

#20 Post by Melkor » Tue Apr 09, 2013 2:20 pm

Opinion personnelle: En ce qui concerne le CQFA vs le privé , en partant avec le CQFA tu economiseras environ 40 000$ (il y a quelques frais environ un 3000 a 4000$ si je me souviens bien) , donc pas besoin de chercher plus loin... Tu finiras avec soit ton ME IFR ou ton float, les deux sont bon , toutefois si tu suis la voie de l'instruction, (il n'y pas beaucoups d'autres avenues de toutes façon), ça sera un 10k a 12k $ à considerer et ça tu devras le faire au privé. Oui le CQFA c'est 3 ans donc tout dépend de ton age, a moins d'etre à la fin trentaine tu as tout le temps de faire le CQFA. Pour ce qui est de la réputation, oui le CQFA c'est un peu mieux vu, mais pas tant de differences que ça, si tu es un bon pilote, à ton affaire et motivé tu réussiras, au pire un gars du privé peut toujours améliorer son curiculum en complétant un certificat en aéronautique donné à la polytechnique, ça fera en masse coté baggage académique, bien mieux qu'un bach pas rapport...

Enfin coté choix de carrière je ne peux que te parler de mon histoire personnelle, je suis sur le point d'avoir 36 ans j'ai 100 heures de vol et mon privé, quand j'avais 32 ans je considérais le CQFA mais je ne voulait pas y aller justement pour ''finir plus vite''et éviter de reprendre les physique fortes de 5e secondaire... 4 ans plus tard, retardé par les difficultés du financement, avoir été le seul salaire au foyer durant la grossesse, la naissance de ma fille et un tandem travail a temps plein -etude j'ai toujours pas fini.. Au CQFA de plus tu seras encadré, ça oblige à suivre le rythme au lieu de se perdre, oui au privé c'est à ton rythme mais il ne faut pas se prendre les pieds comme on dit... Aujourd'hui j'adore ma fille mais c'est pas evident d'etudier, de travailler à temps plein pour arriver et de s'occupper d'un enfant en garde partagé... Je travaille depuis 14 ans dans un emploi que je n'aime plus depuis bien des années mais qui me permet d'étudier et d'arriver... Plusieurs avant moi on parlé de salaire et bien moi je te parle de qualité de vie, à mon travail tout le monde hais sa job, quand tu rentres tu entend uniquement parler du négatif mais tout le monde reste pour les conditions, crois moi c'est pas agréable, alors oui moi je dis, t'es mieux de gagner 35000$ en faisant quelque chose que tu adores plutot que 80 000$ et 2 semaines de congés...c'est long attendre 50 semaines quand t'aimes pas ce que tu fais... Dans mon cas en plus j'ai l'ombre de l'age, j'espere pouvoir rentrer chez Air Transat et ayant mon passeport francais par filiation j'essaierai en europe mais le temps presse et c'est stressant... si u es jeune pas d'inquiétudes, t'as le temps en masse!!! Alors on Fonce!!!
---------- ADS -----------
  

MontrealYul
Rank 0
Rank 0
Posts: 4
Joined: Wed Feb 27, 2013 5:17 pm

Re: Mais quoi faire...?

#21 Post by MontrealYul » Thu Apr 11, 2013 7:21 pm

Melkor wrote:Opinion personnelle: En ce qui concerne le CQFA vs le privé , en partant avec le CQFA tu economiseras environ 40 000$ (il y a quelques frais environ un 3000 a 4000$ si je me souviens bien) , donc pas besoin de chercher plus loin... Tu finiras avec soit ton ME IFR ou ton float, les deux sont bon , toutefois si tu suis la voie de l'instruction, (il n'y pas beaucoups d'autres avenues de toutes façon), ça sera un 10k a 12k $ à considerer et ça tu devras le faire au privé. Oui le CQFA c'est 3 ans donc tout dépend de ton age, a moins d'etre à la fin trentaine tu as tout le temps de faire le CQFA. Pour ce qui est de la réputation, oui le CQFA c'est un peu mieux vu, mais pas tant de differences que ça, si tu es un bon pilote, à ton affaire et motivé tu réussiras, au pire un gars du privé peut toujours améliorer son curiculum en complétant un certificat en aéronautique donné à la polytechnique, ça fera en masse coté baggage académique, bien mieux qu'un bach pas rapport...

Enfin coté choix de carrière je ne peux que te parler de mon histoire personnelle, je suis sur le point d'avoir 36 ans j'ai 100 heures de vol et mon privé, quand j'avais 32 ans je considérais le CQFA mais je ne voulait pas y aller justement pour ''finir plus vite''et éviter de reprendre les physique fortes de 5e secondaire... 4 ans plus tard, retardé par les difficultés du financement, avoir été le seul salaire au foyer durant la grossesse, la naissance de ma fille et un tandem travail a temps plein -etude j'ai toujours pas fini.. Au CQFA de plus tu seras encadré, ça oblige à suivre le rythme au lieu de se perdre, oui au privé c'est à ton rythme mais il ne faut pas se prendre les pieds comme on dit... Aujourd'hui j'adore ma fille mais c'est pas evident d'etudier, de travailler à temps plein pour arriver et de s'occupper d'un enfant en garde partagé... Je travaille depuis 14 ans dans un emploi que je n'aime plus depuis bien des années mais qui me permet d'étudier et d'arriver... Plusieurs avant moi on parlé de salaire et bien moi je te parle de qualité de vie, à mon travail tout le monde hais sa job, quand tu rentres tu entend uniquement parler du négatif mais tout le monde reste pour les conditions, crois moi c'est pas agréable, alors oui moi je dis, t'es mieux de gagner 35000$ en faisant quelque chose que tu adores plutot que 80 000$ et 2 semaines de congés...c'est long attendre 50 semaines quand t'aimes pas ce que tu fais... Dans mon cas en plus j'ai l'ombre de l'age, j'espere pouvoir rentrer chez Air Transat et ayant mon passeport francais par filiation j'essaierai en europe mais le temps presse et c'est stressant... si u es jeune pas d'inquiétudes, t'as le temps en masse!!! Alors on Fonce!!!
Merci du conseil!! Je te souhaite la meilleure des chance!
---------- ADS -----------
  

flight-sf
Rank 1
Rank 1
Posts: 47
Joined: Tue Feb 05, 2013 2:57 pm

Re: Mais quoi faire...?

#22 Post by flight-sf » Sat Apr 13, 2013 1:52 pm

Melkor wrote: mon passeport francais par filiation j'essaierai en europe mais le temps presse et c'est stressant...
Ne compte pas trop la dessus, les licences canadiennes ne sont pas reconnues comme tel, il te faudra faire des conversions tant théorique que pratique qui vont te coûter la aussi une petite fortune, et si l'aviation se porte pas bien ici c'est pire la-bas.
---------- ADS -----------
  
Last edited by flight-sf on Mon Apr 15, 2013 2:18 am, edited 1 time in total.

Melkor
Rank 1
Rank 1
Posts: 25
Joined: Sun Sep 16, 2012 5:25 am

Re: Mais quoi faire...?

#23 Post by Melkor » Sun Apr 14, 2013 5:48 am

flight-sf, je suis un peu au courant du processus de conversion de permis pour l'europe, apres 1500 heures de vol c'est pas si pire, seulement la théorie et un test en vol je crois au pire!! Oui ca ne va pas bien la-bas en ce moment mais ca va changer éventuellement et pour etre positif Air France ont fermé leur école de pilote donc les prochaines embauches se feront avec des pilote professionels donc ça me donne peut-être une chance quand je serai rendu la!!!

Je sent ton impression negative de l'aviation et tu as probablement raison mais malgré tout je me lance et je joue le tout pour le tout, on verra bien!!!
---------- ADS -----------
  

flight-sf
Rank 1
Rank 1
Posts: 47
Joined: Tue Feb 05, 2013 2:57 pm

Re: Mais quoi faire...?

#24 Post by flight-sf » Sun Apr 14, 2013 7:11 am

Melkor wrote:flight-sf, je suis un peu au courant du processus de conversion de permis pour l'europe, apres 1500 heures de vol c'est pas si pire, seulement la théorie et un test en vol !
Pour la théorie ATPL renseignes toi bien, il me semble que c'est facilement un an de bachotage et plusieurs milliers d'euros en France.

Pour ceux qui est d'Air-France, la politique de recrutement (c'est un secret de Polichinelle) fait que tout ceux qui n'ont pas passé leur licence en France voient leur cv partir direct a la poubelle.
Sans parler de ceux qui sortent de l'ENAC et qui ne sont pas tous embauchés loin s'en faut et on peut aussi rajouter les pilotes militaires qui sortis de l'armé postulent eux aussi, ce qui au final fait beaucoup de monde.

Soyons clair , je ne dis absolument pas ça pour te faire chier, mais a 36 ans tu auras fini environ a 37/38 ans tes licences (instructeur compris), bon disons que l’école ou tu as passé tes licences t'embauche très bien, tu vas monté 1500 heures sur mono et après ?
Tu auras aux alentours de 41/42 ans, sans aucune experience valable sur multi, encore moins sur turbine, c'est trop tard jamais tu seras embauchable dans une majors, et ceux même si tu pars 5/8 ans dans le nord pour tenter d'avoir des heures qui comptent, tu approcheras de la cinquantaine !!!

A la limite tu peux espérer une carrière dans l'instruction ou comme pilote de brousse (Colombie-Britannique, tu voleras toute l'année), mais pilote de ligne c'est pas réaliste.
---------- ADS -----------
  

Melkor
Rank 1
Rank 1
Posts: 25
Joined: Sun Sep 16, 2012 5:25 am

Re: Mais quoi faire...?

#25 Post by Melkor » Wed Apr 17, 2013 6:15 am

En fait là j'aurai mon PPL la semaine prochaine, j'ai 100 heures de vol et j'aurai 36 ans le mois prochain, je compte bien avoir tout fini Instructeur inclus avant la fin de l'année ou avant. Travailler comme instructeur environ 1 an ce qui devrait m'amener aux alentours de 700 heures de vol, je crois que 500 heures en 1 an environ c'est réaliste chez Air Richelieu. De là Propair ou Pascan, selon ce que j'entend environ 500 heures de vols par an chez eux, donc je devrais avoir 2000 heures d'ici 40 ans, de là j'espere JAZZ ou Air Canada un 2 ans peut-être donc 42 ans avec quand meme un pas pire dossire, peut-etre un 3000 heures de vol si j'ai maintenu 500 heures de vol par an ce qui est réaliste je crois, j'ai une chance pour Air Transat ou ailleurs, peut-etre...
---------- ADS -----------
  

Post Reply

Return to “Forum de discussion sur l'aviation en Français”