Pilote d'hélicoptère comme réorientation: C'est plausible?

A la demande des usagers voici le nouveau forum de discussion en Français

Moderators: ahramin, sky's the limit, sepia, Sulako, North Shore, Zatopec, Rudder Bug, frog

Post Reply
Message
Author
sevynos
Rank 0
Rank 0
Posts: 2
Joined: Tue Jun 21, 2016 2:54 pm

Pilote d'hélicoptère comme réorientation: C'est plausible?

#1 Post by sevynos » Tue Jun 21, 2016 3:24 pm

Bonjour à tous,

J'ai 45 ans et je doit réorienter ma vie. J'aimerais bien être pilote d'hélico mais après quelques heures de recherche je trouve le portrait assez décevant!

En somme ce que j'ai vu jusqu'à présent c'est que la formation va me coûter entre 55000$ et 70000$ pour au bout du compte rencontrer très peu de perspectives d'emploi. Et si par chance je trouve un emploi, avec environ 110 heures de vol il faut que je m'attende à un salaire d'environ 30000$/an. Pas très reluisant comme portrait!

En fait, les données les plus décevantes me viennent des écoles (CQFA et privées). Mais quand je regarde les données du gouvernement ils parlent de taux de placement de plus de 60%. Donc je ne sait plus trop quoi penser de tout ça.

Est-ce que certains d'entre vous ont des infos à ce niveau parce que je suis un peu perdu là :rolleyes:

Merci

P.S.: Je sais que certaines écoles embauchent quelques-uns de leurs élèves suite au cours mais je ne crois pas que ce soit de très bons emplois. Si vous avez des infos à ce sujet je suis preneur aussi :wink:
---------- ADS -----------

timel
Rank (9)
Rank (9)
Posts: 1208
Joined: Fri Feb 26, 2010 12:50 am

Re: Pilote d'hélicoptère comme réorientation: C'est plausibl

#2 Post by timel » Wed Jun 22, 2016 2:53 pm

Le problème en avion ou en hélico c'est toujours de trouver le 1er emploi qui va te permettre de monter tes heures de vols piston/turbine, suffisament pour être intéressant pour des plus gros opérateurs.

Si tu arrives à récolter 30000$ ta première année, c'est que ça va bien.
La meilleure démarche serait de te renseigner auprès de nouveaux pilotes commerciaux (pas des écoles), ils pourraient te donner l'heure juste sur les payes, jobs etc...

Il y a une page facebook avec pleins de pilotes du Quebec, tu pourras surement trouver du monde là dedans qui accepteront de te répondre. https://www.facebook.com/Helicopter-Pil ... ts&fref=ts

Même si tout est cyclique en aviation, j'ai plusieurs amis avec au moins 4000 heures de vol qui en ce moment peinent à trouver des bons contrats sans avoir à aller travailler à l'extérieur.

Bonne chance!
---------- ADS -----------

sevynos
Rank 0
Rank 0
Posts: 2
Joined: Tue Jun 21, 2016 2:54 pm

Re: Pilote d'hélicoptère comme réorientation: C'est plausibl

#3 Post by sevynos » Sat Jun 25, 2016 11:30 am

Merci timel pour ta réponse.

Merci pour ton lien, je vais y poster prochainement.

Je savais que la situation est pas très reluisante au Québec pour ce métier mais je ne pensait pas que c'était à ce point! 4000hr et pas de contrat c'est assez décourageant!

Une chance que j'ai d'autres options pour me réorienter. Je vais continuer d'examiner cette option mais il semble clair qu'à moins d'avoir un coup de chance extraordinaire on peu vivre notre passion de piloter au Québec mais on ne peux pas en vivre :roll:
---------- ADS -----------

timel
Rank (9)
Rank (9)
Posts: 1208
Joined: Fri Feb 26, 2010 12:50 am

Re: Pilote d'hélicoptère comme réorientation: C'est plausibl

#4 Post by timel » Sat Jun 25, 2016 4:18 pm

Je pense que c'est bien que tu t'informes, tout est dans le timing, cette année ça ne va pas super, mais l'année prochaine ça peut être l'inverse.
---------- ADS -----------

Luis
Rank 1
Rank 1
Posts: 36
Joined: Sun Oct 15, 2006 11:54 am

Re: Pilote d'hélicoptère comme réorientation: C'est plausibl

#5 Post by Luis » Mon Jul 18, 2016 6:52 pm

Juste pour vous donner une idée de l'impact qu'a le timing: J'ai gradué du CQFA en 2007 en compagnie de plusieurs pilotes d'hélicoptère. La demande était telle que les compagnies téléphonaient pour essayer de mettre la main sur des finissants.

Pourtant lorsque nous avions remplis nos applications au début de l'année 2004, nous étions en pleine crise économique post 11 septembre 2001 qui avait frappé les compagnies aériennes de plein fouet. Les perspectives d'emploi étaient mauvaises au moment de commencer notre formation. En l'espace de seulement 3 ans, nous décrochions notre diplôme dans une année faste en terme d'opportunités. Cette fenêtre est demeurée ouverte jusqu'à la récession de 2008 où elle s'est ensuite refermée pour quelques années, mais ceux qui avaient réussi à se trouver un emploi entre temps ont pu accumuler assez d'expérience pour pouvoir survivre aux années de ralentissement qui ont suivi.

C'est pratiquement impossible de prévoir ces cycles économiques d'autant plus que d'autres facteurs non-négligeables viennent peser dans la balance ex. l'arrivée des drones qui viennent retirer des possibilités d'emploi pour les ''low-timer'' dans le travail aérien comme l'inspection de pipeline, le tournage de films, etc.

Bonne chance dans vos démarches.
---------- ADS -----------

Post Reply

Return to “Forum de discussion sur l'aviation en Français”